Aidélian

  Médiation animale

La médiation animale est un service de la Mutualité Française Saône-et-Loire, depuis 2012.

Cette prestation est assurée par un binôme composé d’une zoothérapeute formée et diplômée, Annie Tavernier, et d’un chien médiateur formé et attesté, Grignette.

Mutualité Française de Saône et Loire - Médiation animale

1 . Rétablir un lien social

Durant une séance de médiation animale, différents exercices sont proposés. Il font intervenir le chien et sollicite les personnes âgées sur plusieurs aspects : le touché, la manipulation fine, la motricité, la parole, l’émotion…
La médiation animale suscite des réactions émotionnelles et affectives très fortes qui permettent de lever des obstacles là où des thérapies plus conventionnelles ont montré leurs limites. L’animal a plus qu’un rôle d’accompagnement. Il redonne de l’humanité.
Quand l’animal encourage la concentration c’est un diffuseur d’ondes positives. Il est un véritable catalyseur thérapeutique qui aide et favorise les changements positifs de bien-être émotionnel et social du patient

2 . Pour qui ?

Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou apparentée.

Les bénéfices attendus :

L’animal de compagnie a le pouvoir d’aider le malade à puiser au fond de lui-même dans ses ressources instinctives et ses ressources de vie.
Il peut stimuler des réactions insoupçonnées : prise de parole, évocation de souvenirs…

3 . Les bienfaits de la Médiation Animale

SOULAGER / APAISER / DISTRAIRE.
La présence de l’animal :

  • Stimule et éveille l’intérêt,
  • Donne des repères dans le temps et dans l’espace,
  • Réveille des souvenirs,
  • Participe à la rééducation
  • Favorise l’expression et les échanges
  • Vous permettre de sortir de chez vous en toute sécurité, sans obstacle (cheminement)
  • Permet de communiquer à nouveau
  • Donne de l’affection.

Grâce à la médiation animale, on réussit à améliorer la qualité de vie de la personne.
Elle permet aux personnes d’être acteurs en réalisant les différents exercices. Ainsi, ils arrivent à reprendre confiance en eux et sont valorisés.

Deux types de séances

Actuellement, le service de Médiation Animale intervient essentiellement auprès de personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou troubles apparentés, dans 17 EHPAD du département de façon régulière.

L’objectif est aujourd’hui de développer la prestation pour les personnes qui vivent à leur domicile, soit pour elle seule soit en petit groupe de 4 à 6 personnes.

Des bénéfices reconnus

Une étude scientifique conduite en 2016 permet de mettre en évidence que les séances de médiation animales favorisent :

  • La diminution du stress chez le patient.
  • Le maintien des capacités résiduelles.
  • L’amélioration de la qualité de vie.
  • La conservation ou la réminiscence du lien affectif.
  • L’effet facilitateur pour les autres intervenants.

A travers les exercices proposés, l’animal participe au processus thérapeutique, psychologique, physique et social.
La relation qui s’installe entre la personne et l’animal permet de développer une situation moins stressante, qui facilite l’exercice physique et favorise le dialogue.