Une histoire de solidarité

 

En Saône-et-Loire, L’esprit Mutualiste à plus de 100 Ans :

Les statuts de l’Union, sont officiellement approuvés en 1905, mais de nombreuses professions se sont déjà organisées depuis la fin du XIXème siècle, en société de secours mutuels pour palier certains aléas de la vie. La solidarité joue déjà son rôle !

1945

Création de la Sécurité sociale

L’instauration de la sécurité Sociale modifie en profondeur le rôle des mutuelles.

C’est un nouveau bouleversement pour le mouvement mutualiste que l’Entre-deux-Guerres avait pourtant placé en position centrale. A cette période, l’Union est incontestablement à la recherche d’une nouvelle dynamique, qui va naître avec la création des services mutualistes, pour répondre à de nouveaux besoins de la population.

Années 70

Au contact des besoins de la population

La première initiative se concrétise, avec l’inauguration de l’IM Pro mutualiste à Buxy.

Il s’agit de la première réalisation mutualiste en Saône-et-Loire ! Mais les grands travaux commencent en 1977, quand l’Union départementale se lance dans les services d’aide à domicile. Il s’agit d’un nouveau besoin de la population et naturellement, la Mutualité apporte une réponse sur les territoires qui ne sont pas encore couverts sur le département.

1986

Naissance de la « Mutualité de Saône-et Loire »

L’Union devient «Mutualité de Saône-et-Loire» et ouvre des centres d’optique, des centres de santé dentaires mutualistes et des centres d’audition mutualistes.

Avec ses trois nouveaux secteurs d’activité, elle entreprend un maillage du territoire afin d’apporter un même service sur l’ensemble du département.

Les années 2000

Développement des biens médicaux

Entre 2000 et 2013, la Mutualité Française Saône-et-Loire développe considérablement son offre en matière de biens médicaux.

On passe de 3 à 10 centres optique (2000 : Montceau, 2002 : Louhans, 2003 : Autun, 2004 : Paray, 2009 : Charnay, 2013 : Vinzelles et Lux), de 1 à 5 centres d’audioprothèse et de 3 à 8 centres dentaire (2002 : déménagement du centre Chalon, de 2010 : Marcigny, 2011 : Cronat, 2012 / Louhans, 2012 : Montret, 2013 : Autun, 2017 : Montceau).
Dans le même temps, l’entreprise mène une politique de transformation de ces centres et attache beaucoup d’importance à la qualité des services rendus.

2002

L’année du Handicap

En 2002, elle participe à la structuration des services handicap en créant son propre pôle qui apporte à la fois des réponses humaines, techniques et financières.

Toujours pour proposer des solutions en cohérence avec son époque, elle ouvre en 2008 une nouvelle filière «Enfance et famille».
Au cours du temps, le mouvement mutualiste a toujours fait preuve d’initiatives et s’est adapté en permanence aux besoins de santé de la population. C’est le grand défi mutualiste en Saône-et-Loire.

2018

Recentrage des activités

Handicap – Autonomie & innovation.

2018 est l’année du recentrage stratégique.

• Cession de l’activité service à domicile à l’ADMR, en juin.
• Focus sur les activités à développer : le Handicap et l’Autonomie à domicile, via l’innovation.