Infos Santé

FONCTIONNEMENT DE L’OREILLE

L’oreille est l’organe grâce auquel nous entendons. Elle est aussi en grande partie responsable de notre équilibre. Son fonctionnement et son anatomie sont bien connus aujourd’hui.

ANATOMIE ET FONCTIONNEMENT DE L’OREILLE

Notre oreille est composée de 3 parties, ayant chacune une fonction bien précise

L’OREILLE EXTERNE

Elle est constituée du Pavillon et du Conduit Auditif Externe. Le fond de ce conduit est fermé par le Tympan.

L’oreille externe capte, amplifie et transmet les vibrations sonores jusqu’au Tympan.

L’OREILLE MOYENNE

Elle est composée du Tympan et de petits osselets (Marteau, Enclume, Etrier), ainsi que de cavités creusées dans le Rocher (os du crâne).
Les ondes sonores, provenant de l’oreille externe, font vibrer la membrane du Tympan. Les vibrations sont alors transmises par les osselets jusqu’à l’oreille interne.

L’OREILLE INTERNE

Aussi appelée Labyrinthe, elle est composée de deux organes : la Cochlée, en forme d’escargot (pour l’audition) et le Vestibule (pour l’équilibre). Elle se termine par la Trompe d’Eustache.
Les cellules sensibles de la Cochlée transforment les vibrations en influx nerveux. Cette information est transmise via le nerf auditif au cerveau, qui interprète l’information et la transforme en son.

LES DÉFICIENCES AUDITIVES

La déficience auditive est relativement courante aujourd’hui. Elle ne concerne pas que les seniors et peut s’avérer invalidante, faute de soins adaptés.
On parle de déficience auditive lorsqu’une personne n’est pas capable d’entendre un son inférieur à 25 décibels. La déficience comprend quatre stades : déficience légère, moyenne, sévère ou profonde. Quelle que soit sa gravité, elle peut toucher les deux oreilles.

QUELLES SONT LES CAUSES DE LA DÉFICIENCE AUDITIVE ?

Elles sont nombreuses et peuvent survenir à tous les âges de la vie. Certains effets sur l’audition ne se font sentir que des années plus tard. Si vous, ou un de vos proches, a été touché par une de ces causes, n’hésitez pas à consulter votre médecin ORL pour un bilan.

CAUSES ACQUISES DURANT LA VIE

  • Jaunisse grave durant les premières semaines de vie
  • Maladies infectieuses durant l’enfance ou à l’âge adulte (méningite, rougeole, oreillons etc.)
  • Infections chroniques de l’oreille pendant l’enfance
  • Otites chroniques
  • Traumatisme crânien, chocs et lésions de l’oreille (accident de voiture etc.)
  • Exposition prolongée au bruit (musique forte, machines etc.)
  • Presbyacousie, ou perte auditive liée à l’âge
  • Présence d’un corps étranger dans l’oreille

CAUSES LIÉES À LA GESTATION OU À LA NAISSANCE

  • Maladies de la mère pendant la grossesse (rubéole, infections etc.)
  • Prématurité
  • Ingestion de certains médicaments durant la grossesse
  • Accouchement difficile (privation d’oxygène)

LES ACOUPHÈNES

Vous entendez parfois un bruit parasite (bourdonnement, sifflement) sans origine apparente ? Vous souffrez peut-être d’un acouphène comme 10 à 17% de la population. Rassurez-vous, ce phénomène est aujourd’hui bien connu et s’avère le plus souvent bénin. Voici quelques informations complémentaires si vous souhaitez en savoir plus.

QUELLES SONT LES CAUSES DE L’ACOUPHÈNE ?

Ce petit bruit répétitif qui semble n’exister que dans votre tête n’est pas une hallucination. Il s’explique souvent par des troubles métaboliques ou organiques. Voici les principales causes identifiées :

  • Traumatisme sonore (exposition intense au bruit)
  • Présence d’un bouchon de cérumen dans l’oreille
  • Choc de l’oreille (fracture du Rocher)
  • Hypertension
  • Trouble hormonal (hyperthyroïdie, hypercholestérolémie etc.)
  • Diabète
  • Problème dentaire
  • Stress, anxiété
  • Trouble de l’audition
  • Vieillissement de l’oreille (presbyacousie)

QUEL LIEN ENTRE L’ACOUPHÈNE ET LES TROUBLES DE L’AUDITION ?

La baisse de l’audition s’accompagne parfois d’autres gênes auditives, telles que la sensibilité aux bruits (hyperacousie) et l’apparition d’acouphènes.
Le vieillissement naturel de l’oreille (presbyacousie) est aussi parfois à l’origine d’acouphènes. Ces facteurs expliquent pourquoi une plus grande fréquence de sujets souffrant d’acouphènes a plus de cinquante ans.

COMMENT SE TRAITE UN ACOUPHÈNE ?

Si vous pensez souffrir d’acouphènes, parlez-en à votre médecin traitant. Il pourra réaliser les premiers examens et éventuellement vous orienter vers un médecin ORL pour un bilan auditif. Des traitements médicamenteux et des solutions non médicamenteuses (sophrologie, stimulation, thérapie, etc.) sont proposés aujourd’hui selon les cas.

LES AIDES AUDITIVES

Les aides auditives offrent aujourd’hui des réponses adaptées et confortables aux personnes malentendantes.

Logées au creux de l’oreille, ces petites merveilles miniaturisées, captent les sons et les amplifient, en fonction de votre perte auditive. Chez les audioprothésistes mutualistes, nous proposons les plus grandes marques d’aides auditives (Siemens, Phonak, Starkey, Oticon, Unitron) afin que vous puissiez bénéficier des bienfaits de la technologie. Quelle que soit votre perte auditive, nous vous conseillons l’appareil le mieux adapté et réalisons ensemble tous les réglages utiles afin d’optimiser votre écoute.

Voir la fiche pratique de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) mise à jour le 17/07/2015

LES DIFFÉRENTS TYPES D’AIDES AUDITIVES

Tous les appareils auditifs n’ont pas les mêmes capacités d’amplification et des restitution. Ils sont catégorisés en trois familles : contours d’oreille, micro-contour et prothèses intra-auriculaire.

LES CONTOURS D’OREILLE

 

Cet appareil est posé sur l’oreille. Il est relié à un embout logé à l’intérieur de l’oreille externe. Pour un confort optimum ce contour est réalisé sur-mesure par votre Audioprothésiste Mutualiste.

Ce dispositif de plus en plus miniaturisé est composé de plusieurs microphones. Il corrige tous les types de surdité et existe dans de nombreux coloris.

LES APPAREILS MICRO-CONTOUR À ÉCOUTEUR DÉPORTÉ

Cet appareil se pose lui aussi sur l’oreille. Il est relié par un tube ultra fin à un écouteur logé dans l’oreille externe. Très confortable, il évite la sensation d’oreille bouchée et garantit une adaptation facile.

Il convient particulièrement aux surdités légères et modérées

LES PROTHÈSES INTRA-AURICULAIRES

Ces appareils sont fabriqués sur-mesure. Très miniaturisés, ils sont constitués d’une seule pièce, qui se loge directement dans l’oreille externe.

Adapté aux surdités légères et moyennes, il réclame une certaine dextérité de par sa toute petite taille.

CONSEILS D’ENTRETIEN

Connaissez-vous le point commun entre un appareil auditif et une voiture de course ? Aucun ne fonctionne sans un entretien méticuleux et régulier !
Quel que soit votre appareil, nous vous conseillons de suivre scrupuleusement les conseils de votre audioprothésiste mutualiste concernant son entretien. Il vous aidera à choisir parmi une large gamme de produits d’hygiène et d’entretien à la marque Audition Mutualiste simples d’utilisation et très efficaces. Ils sont tous disponibles dans chacun de nos centres Audition Mutualiste.

LES PILES

Indispensables au quotidien, les piles du Label Audition Mutualiste ont été sélectionnées pour leur performance et leur longévité. Les quatre principales références de piles auditives sont disponibles par paquets de 6 unités.

LES PRODUITS D’ENTRETIEN

La gamme étendue des produits d’hygiène et d’entretien mutualiste garantit une durée de vie prolongée de vos appareils, tout en optimisant ses performances. Sélectionnés pour leur efficacité, nos produits vous sont proposés en centre Audition Mutualiste à prix doux.

  • Sprays et sticks nettoyants
  • Lingettes nettoyantes d’appoint
  • Comprimés effervescents et gobelets de nettoyage pour embouts
  • Capsules et gobelets de séchage déshydratants
  • Spray haute pression et poire soufflante dépoussiérants
  • Huiles et gels de graissage

QUELQUES CONSEILS

ATTENTION AU CÉRUMEN

  • Essuyez tous les jours votre embout avec un chiffon propre et sec ou avec une lingette spéciale
  • Désinfectez votre embout 3 fois par semaine avec une lingette spéciale ou un spray nettoyant
  • Détachez l’embout et faites le tremper dans un gobelet de nettoyage une fois par semaine
  • Avant de replacer l’embout, séchez-le avec une poire soufflante par exemple.

EVITEZ LES CHOCS

  • Ne pratiquez pas de sport violent avec votre appareil
  • Rangez bien votre appareil dans son étui si vous ne le portez pas
  • Attention aux enfants qui pourraient l’attraper

EVITEZ L’EAU

  • Enlevez votre appareil si vous prenez un bain, une douche et même à la piscine.
  • N’entreposez pas votre appareil dans une pièce humide (salle de bain)
  • Ne nettoyez pas votre appareil à l’eau

EVITEZ TOUT PRODUIT CHIMIQUE

  • Enlevez-le si vous souhaitez mettre de la laque ou du gel
  • Ne nettoyez pas votre appareil avec de l’alcool ou tout autre produit non prévu à cet effet

LE BRUIT

La pollution peut aussi être sonore ! Les effets du bruit sur notre santé sont en effet bien réels. Les petits et les grands bruits du quotidien entraînent fatigue, stress, insomnie et conduisent même parfois à la dépression. A force d’être stimulées, nos oreilles peuvent également en souffrir. Le bruit cause alors des pertes auditives plus ou moins graves qui peuvent conduire à la surdité partielle ou totale.

Pour s’en prémunir, il suffit pourtant de petits gestes simples. Parlez-en à votre audioprothésiste mutualiste, il vous fournira des conseils pratiques et pourra même vous proposer des solutions sur-mesure !

COMMENT PRÉVENIR LES EFFETS DU BRUIT

CHEZ SOI

  • Isolez vos fenêtres, afin de limiter les bruits extérieurs (rue, voisinage)
  • Choisissez vos appareils ménagers, dans la mesure du possible, en fonction de leurs volumes sonores (machines à laver, robot mixeur, aspirateur).
  • Ne vous habituez pas à écouter votre téléviseur ou régler vos écouteurs à un niveau sonore trop élevé.
  • Pensez à votre voisin : équipez vos pieds de chaises d’embouts en feutre, préférez les chaussons aux talons sur le parquet.

AU TRAVAIL

  • Portez toujours un casque ou des bouchons dédiés si vous évoluez dans un environnement bruyant
  • Limitez le son de vos écouteurs audio si vous écoutez de la musique en travaillant

LES LOISIRS

SANS OUBLIER LE DÉPISTAGE

Le bruit fait aujourd’hui partie de notre quotidien et il affecte parfois notre audition à notre insu. Si vous ressentez une gêne, prenez rendez-vous dans un de nos centres Audition Mutualiste pour un dépistage (examen non médical) ou chez un ORL pour un bilan auditif.

DES SIGNES QUI PEUVENT ALERTER

  • J’augmente le son de mes écouteurs et devant la télé…
  • Je fais parfois répéter
  • J’entends parfois des sifflements, bourdonnements
  • Je suis sensible aux bruits
  • J’évolue dans un environnement bruyant (loisir, travail, cadre de vie etc.)

PROTÉGEZ VOS OREILLES

MIEUX VAUT PRÉVENIR QUE GUÉRIR, C’EST DANS L’INTÉRÊT DE VOS OREILLES

Les pollutions sonores font partie de notre quotidien et nos oreilles sont fréquemment agressées.
A force d’être trop stimulées, elles peuvent en souffrir. Le bruit et la pression peuvent causer des pertes auditives plus ou moins graves.

Pour s’en prémunir, il suffit pourtant de simples gestes :

– Isolez vos fenêtres
– Evitez les appareils ménagers trop bruyants
– Limitez le son de votre casque / écouteur audio si vous écoutez de la musique
– Eloignez-vous au maximim des sources de bruit, notamment pendant les concerts
– Portez des protections auditives adaptées

Il existe en effet des protections auditives adaptées à de nombreuses situations de la vie quotidienne, votre Audioprothésiste Mutualiste vous aidera à choisir celle qui vous convient le mieux.

Bientôt, vous pourrez tondre la pelouse, vous baigner, bricoler chez vous, prendre l’avion, assister à un événement sportif ou profiter d’un concert… Sans risque pour vos oreilles !

Partagez l'article via :